Petroleum and liquid petroleum products -- Measurement of level and temperature in storage tanks by automatic methods

ISO 4266-2 gives guidance on the accuracy, installation, calibration and verification of automatic level gauges (ALGs), both intrusive and non-intrusive, for measuring the level of petroleum and liquid petroleum products having a Reid vapour pressure less than 100 kPa, transported aboard marine vessels (i.e. tankers and barges). ISO 4266-2 gives guidance for buyers and sellers who mutually agree to use marine ALGs for either fiscal and/or custody transfer applications. ISO 4266-2 is not applicable to the measurement of level in refrigerated cargo tanks.

Pétrole et produits pétroliers liquides -- Mesurage du niveau et de la température dans les réservoirs de stockage par des méthodes automatiques

L'ISO 4266-2 constitue un guide relatif à la précision, à l'installation, à l'étalonnage et à la vérification des jaugeurs automatiques de mesure de niveau, qu'ils soient intrusifs ou non intrusifs. Ils sont utilisés pour le mesurage du niveau de pétrole et de produits pétroliers dont la tension de vapeur est inférieure à 100 kPa et qui sont transportés à bord de navires ( pétroliers et barges). L'ISO 4266-2 constitue un guide pour les acheteurs et les vendeurs qui ont passé un accord mutuel relatif à l'utilisation de jaugeurs de niveau d'application marine à des fins de transactions commerciales ou fiscales. L'ISO 4266-2 ne s'applique pas au mesurage de niveau à bord de navires à réservoirs réfrigérés.

General Information

Status
Published
Publication Date
10-Nov-2002
Current Stage
6060 - International Standard published
Start Date
16-Jul-2002
Completion Date
11-Nov-2002
Ref Project

RELATIONS

Buy Standard

Standard
ISO 4266-2:2002 - Petroleum and liquid petroleum products -- Measurement of level and temperature in storage tanks by automatic methods
English language
11 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview
Standard
ISO 4266-2:2002 - Pétrole et produits pétroliers liquides -- Mesurage du niveau et de la température dans les réservoirs de stockage par des méthodes automatiques
French language
12 pages
sale 15% off
Preview
sale 15% off
Preview

Standards Content (sample)

INTERNATIONAL ISO
STANDARD 4266-2
First edition
2002-11-15
Petroleum and liquid petroleum products —
Measurement of level and temperature in
storage tanks by automatic methods —
Part 2:
Measurement of level in marine vessels
Pétrole et produits pétroliers liquides — Mesurage du niveau et de la
température dans les réservoirs de stockage par des méthodes
automatiques —
Partie 2: Mesurage du niveau dans les citernes de navire
Reference number
ISO 4266-2:2002(E)
© ISO 2002
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
PDF disclaimer

This PDF file may contain embedded typefaces. In accordance with Adobe's licensing policy, this file may be printed or viewed but shall not be

edited unless the typefaces which are embedded are licensed to and installed on the computer performing the editing. In downloading this file,

parties accept therein the responsibility of not infringing Adobe's licensing policy. The ISO Central Secretariat accepts no liability in this area.

Adobe is a trademark of Adobe Systems Incorporated.

Details of the software products used to create this PDF file can be found in the General Info relative to the file; the PDF-creation parameters

were optimized for printing. Every care has been taken to ensure that the file is suitable for use by ISO member bodies. In the unlikely event

that a problem relating to it is found, please inform the Central Secretariat at the address given below.

© ISO 2002

All rights reserved. Unless otherwise specified, no part of this publication may be reproduced or utilized in any form or by any means,

electronic or mechanical, including photocopying and microfilm, without permission in writing from either ISO at the address below or ISO's

member body in the country of the requester.
ISO copyright office
Case postale 56  CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Printed in Switzerland
ii ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
Contents Page

1 Scope ............................................................................................................................................................... 1

2 Normative references ....................................................................................................................................... 1

3 Terms and definitions ........................................................................................................................................ 1

4 Precautions ....................................................................................................................................................... 2

4.1 Safety precautions ......................................................................................................................................... 2

4.1.1 General ....................................................................................................................................................... 2

4.1.2 Equipment precautions ............................................................................................................................... 2

4.2 General precautions ...................................................................................................................................... 3

4.2.1 Accuracy and performance ......................................................................................................................... 3

4.2.2 Speed of response ..................................................................................................................................... 3

4.2.3 Protection from mechanical damage .......................................................................................................... 3

4.2.4 Manual gauging .......................................................................................................................................... 3

4.2.5 Minimum measurable level ......................................................................................................................... 3

4.2.6 Trim and list ................................................................................................................................................ 3

4.2.7 Product temperatures ................................................................................................................................. 3

4.2.8 Compatibility ............................................................................................................................................... 3

4.2.9 Entrained air and vapour ............................................................................................................................ 4

4.2.10 Vessel motion ........................................................................................................................................... 4

4.3 Use of marine ALGs in fiscal/custody transfer ............................................................................................... 4

5 Accuracy ........................................................................................................................................................... 4

5.1 Intrinsic error of ALGs .................................................................................................................................... 4

5.2 Calibration prior to installation ....................................................................................................................... 4

5.3 Initial shipyard adjustment ............................................................................................................................. 4

5.4 Error caused by operating conditions ............................................................................................................ 5

5.5 Overall accuracy ............................................................................................................................................ 5

5.5.1 General ....................................................................................................................................................... 5

5.5.2 Use of ALGs for fiscal/custody transfer purposes ....................................................................................... 5

6 Installation of marine ALGs .............................................................................................................................. 5

6.1 General .......................................................................................................................................................... 5

6.2 Location of ALG ............................................................................................................................................. 5

6.3 Location of manual calibration check point .................................................................................................... 5

6.4 Gauging of inerted tanks ............................................................................................................................... 5

7 Onboard verification of marine ALGs ............................................................................................................... 6

7.1 General precautions ...................................................................................................................................... 6

7.1.1 Check for smooth operation of level-sensing elements — at the shipyard ................................................. 6

7.1.2 ALG technology-specific considerations ..................................................................................................... 6

7.2 Verification by innage gauging or ullage gauging .......................................................................................... 6

7.3 Initial verification ............................................................................................................................................ 6

ISO 2002 – All rights reserved iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)

7.4 Subsequent verification ................................................................................................................................. 6

7.4.1 General ....................................................................................................................................................... 6

7.4.2 Agreement between ALG reading and manual gauge reading ................................................................... 6

7.4.3 Use of average gauge readings .................................................................................................................. 6

7.4.4 Adjustment of the ALG ............................................................................................................................... 7

7.5 Verification by alternate methods .................................................................................................................. 7

7.6 Schedule for regular ALG verification ............................................................................................................ 7

7.7 Record keeping .............................................................................................................................................. 7

8 Data communication and receiving .................................................................................................................. 7

8.1 Introduction .................................................................................................................................................... 7

8.2 Use of remote readout in fiscal/custody transfer ........................................................................................... 7

8.3 Telemetry and readout equipment ................................................................................................................. 8

Annexes

A Accuracy limitations of marine level measurement ........................................................................................... 9

B Accuracy limitations of marine volume measurement..................................................................................... 10

Bibliography........................................................................................................................................................... 11

iv ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
Foreword

ISO (the International Organization for Standardization) is a worldwide federation of national standards bodies (ISO

member bodies). The work of preparing International Standards is normally carried out through ISO technical

committees. Each member body interested in a subject for which a technical committee has been established has

the right to be represented on that committee. International organizations, governmental and non-governmental, in

liaison with ISO, also take part in the work. ISO collaborates closely with the International Electrotechnical

Commission (IEC) on all matters of electrotechnical standardization.

International Standards are drafted in accordance with the rules given in the ISO/IEC Directives, Part 3.

Draft International Standards adopted by the technical committees are circulated to the member bodies for voting.

Publication as an International Standard requires approval by at least 75 % of the member bodies casting a vote.

Attention is drawn to the possibility that some of the elements of this part of ISO 4266 may be the subject of patent

rights. ISO shall not be held responsible for identifying any or all such patent rights.

International Standard ISO 4266-2 was prepared by Technical Committee ISO/TC 28, Petroleum products and

lubricants, Subcommittee SC 3, Static petroleum measurement.

ISO 4266-2, together with ISO 4266-1 and ISO 4266-3 to ISO 4266-6, cancels and replaces ISO 4266:1994, which

has been technically revised.

ISO 4266 consists of the following parts, under the general title Petroleum and liquid petroleum products —

Measurement of level and temperature in storage tanks by automatic methods:
— Part 1: Measurement of level in atmospheric tanks
— Part 2: Measurement of level in marine vessels
— Part 3: Measurement of level in pressurized storage tanks (non-refrigerated)
— Part 4: Measurement of temperature in atmospheric tanks
— Part 5: Measurement of temperature in marine vessels

— Part 6: Measurement of temperature in pressurized storage tanks (non-refrigerated)

Annexes A and B of this part of ISO 4266 are for information only.
ISO 2002 – All rights reserved v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
Introduction

Marine ALGs are not normally used in fiscal/custody transfer applications because of the limitations described in

annexes A and B. However, level measurement by marine ALGs may be used in fiscal/custody transfer when no

other alternative, reliable measurement is available. The use of marine-vessel-based ALGs in fiscal/custody transfer

normally requires mutual contractual agreement between the buyer and the seller and may be subject to government

regulations.
vi ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 6 ----------------------
INTERNATIONAL STANDARD ISO 4266-2:2002(E)
Petroleum and liquid petroleum products — Measurement of level
and temperature in storage tanks by automatic methods —
Part 2:
Measurement of level in marine vessels
1 Scope

This part of ISO 4266 gives guidance on the accuracy, installation, calibration and verification of automatic level

gauges (ALGs), both intrusive and non-intrusive, for measuring the level of petroleum and liquid petroleum products

having a Reid vapour pressure less than 100 kPa, transported aboard marine vessels (i.e. tankers and barges).

This part of ISO 4266 gives guidance for buyers and sellers who mutually agree to use marine ALGs for either fiscal

and/or custody transfer applications.

This part of ISO 4266 is not applicable to the measurement of level in refrigerated cargo tanks.

2 Normative references

The following normative documents contain provisions which, through reference in this text, constitute provisions of

this part of ISO 4266. For dated references, subsequent amendments to, or revisions of, any of these publications do

not apply. However, parties to agreements based on this part of ISO 4266 are encouraged to investigate the

possibility of applying the most recent editions of the normative documents indicated below. For undated references,

the latest edition of the normative document referred to applies. Members of ISO and IEC maintain registers of

currently valid International Standards.
ISO 1998 (all parts), Petroleum industry — Terminology

ISO 4512:2000, Petroleum and liquid petroleum products — Equipment for measurement of liquid levels in storage

tanks — Manual methods

ISO 8697:1999, Crude petroleum and petroleum products — Transfer accountability — Assessment of on board

quantity (OBQ) and quantity remaining on board (ROB)
3 Terms and definitions

For the purposes of this part of ISO 4266, the terms and definitions given in ISO 1998, and the following, apply.

3.1
automatic level gauge
ALG
automatic tank gauge
ATG

instrument that continuously measures liquid height (dip or ullage) in storage tanks

3.2
dip
innage
vertical distance between the dipping datum point and the liquid level
ISO 2002 – All rights reserved 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
3.3
innage-based ALGs
ALGs designed and installed to measure the liquid dip directly
3.4
still-pipe

vertical, perforated pipe built into a tank to contain the liquid-level-detecting element in order to reduce measurement

errors arising from liquid turbulence, surface flow or agitation of the liquid, and to provide a stable mounting point for

an ALG
3.5
ullage
outage

distance between the liquid level and the upper reference point, measured along the vertical measurement axis

3.6
ullage-based ALGs

ALGs designed and installed to measure the distance from the ALG reference point to the liquid surface

4 Precautions
4.1 Safety precautions
4.1.1 General

International Standards and government regulations, classification societies and ISGOTT on safety and material-

compatibility precautions should be followed when using marine ALG equipment. In addition, the manufacturers'

recommendations on the use and installation of the equipment should be followed.
4.1.2 Equipment precautions

4.1.2.1 All marine ALGs should be capable of withstanding the pressure, temperature and other environmental

conditions likely to be encountered in marine service. When an ALG is installed in a corrosive service, any parts

exposed to the liquid or vapours should be of durable, corrosion-resistant construction.

4.1.2.2 All ALGs should be sealed to withstand the vapour pressure of liquid in the tank. ALGs mounted on vessels

with an inert gas system (IGS) should be designed to withstand the operating pressure of the IGS.

4.1.2.3 All marine ALGs should be specified and installed in accordance with the appropriate national and/or

international (IMO, IEC, CENELEC, ISGOTT, ISO, etc.) marine electrical safety standards. ALGs should be certified

for use in the hazardous-area classification appropriate to their installation.

All ALG equipment should be maintained in safe operating condition and the manufacturers' maintenance

instructions should be complied with.

NOTE 1 The design and installation of ALGs may be subject to the approval of the national measurement organization and

classification societies, who may have issued a general type approval for the design of the ALG for the particular service for which

it is to be employed. Type approval is normally issued after an ALG has been subjected to a specific series of tests and is subject

to the ALG being installed in an approved manner.

NOTE 2 Type-approval tests may include the following: visual inspection, performance, vibration, humidity, dry heat, inclination,

fluctuations in power supplies, insulation, resistance, electromagnetic compatibility, and high voltage.

4.1.2.4 The ALGs should provide security to prevent unauthorized adjustment or tampering. For ALGs to be used in

fiscal/custody transfer application, the ALG should provide facilities to allow sealing of the calibration adjustment.

2 ISO 2002 – All rights reserved
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 4266-2:2002(E)
4.2 General precautions
4.2.1 Accuracy and performance

The general precautions given in 4.2.2 to 4.2.10 affect the accuracy and performance of all types of marine ALGs

and should be observed where they are applicable.
4.2.2 Speed of response

Marine ALGs should have sufficient dynamic response to track the liquid level during maximum tank filling or

emptying rates.
4.2.3 Protection from mechanical damage
Marine ALGs
...

NORME ISO
INTERNATIONALE 4266-2
Première édition
2002-11-15
Pétrole et produits pétroliers liquides —
Mesurage du niveau et de la température
dans les réservoirs de stockage par des
méthodes automatiques —
Partie 2:
Mesurage du niveau dans les citernes de
navire
Petroleum and liquid petroleum products — Measurement of level and
temperature in storage tanks by automatic methods —
Part 2: Measurement of level in marine vessels
Numéro de référence
ISO 4266-2:2002(F)
© ISO 2002
---------------------- Page: 1 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
PDF — Exonération de responsabilité

Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier peut

être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence autorisant

l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées acceptent de fait la

responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute responsabilité en la

matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.

Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info du

fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir l'exploitation de

ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation, veuillez en informer le

Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.
© ISO 2002

Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous

quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit de

l'ISO à l'adresse ci-après ou au comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.

ISO copyright office
Case postale 56  CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.ch
Web www.iso.ch
Imprimé en Suisse
ii ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 2 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
Sommaire Page

1 Domaine d'application ...................................................................................................................................... 1

2 Références normatives ..................................................................................................................................... 1

3 Termes et définitions ......................................................................................................................................... 1

4 Précautions ....................................................................................................................................................... 2

4.1 Précautions de sécurité ................................................................................................................................. 2

4.1.1 Généralités ................................................................................................................................................. 2

4.1.2 Précautions en matière d'équipements ...................................................................................................... 2

4.2 Précautions générales ................................................................................................................................... 3

4.2.1 Exactitude et performances ........................................................................................................................ 3

4.2.2 Vitesse de réaction ..................................................................................................................................... 3

4.2.3 Protection contre les détériorations mécaniques ........................................................................................ 3

4.2.4 Jaugeage manuel ....................................................................................................................................... 3

4.2.5 Niveau minimal mesurable ......................................................................................................................... 3

4.2.6 Assiette et gîte ............................................................................................................................................ 4

4.2.7 Températures du produit ............................................................................................................................. 4

4.2.8 Compatibilité ............................................................................................................................................... 4

4.2.9 Air et vapeurs en suspension dans le liquide ............................................................................................. 4

4.2.10 Navire agité .............................................................................................................................................. 4

4.3 Utilisation de jaugeurs de niveau d'application marine pour les transactions commerciales ou fiscales ...... 4

5 Exactitude ......................................................................................................................................................... 5

5.1 Erreur intrinsèque des jaugeurs de niveau .................................................................................................... 5

5.2 Étalonnage préalable à l'installation .............................................................................................................. 5

5.3 Réglage initial au chantier naval .................................................................................................................... 5

5.4 Erreur provoquée par les conditions de service ............................................................................................ 5

5.5 Exactitude d'ensemble ................................................................................................................................... 5

5.5.1 Généralités ................................................................................................................................................. 5

5.5.2 Utilisation de jaugeurs de niveau lors de transactions commerciales ou fiscales ...................................... 5

6 Installations des jaugeurs marins ..................................................................................................................... 6

6.1 Généralités .................................................................................................................................................... 6

6.2 Lieu d'installation du jaugeur ......................................................................................................................... 6

6.3 Emplacement du point de vérification manuelle de l'étalonnage ................................................................... 6

6.4 Jaugeage des réservoirs inertés ................................................................................................................... 6

7 Vérification à bord des jaugeurs marins ........................................................................................................... 6

7.1 Précautions générales ................................................................................................................................... 6

7.1.1 Vérification au chantier naval du bon fonctionnement des éléments de détection de niveau ..................... 6

7.1.2 Particularités dues à la technologie du jaugeur de niveau ......................................................................... 7

7.2 Vérification par la mesure de plein ou par la mesure de creux ..................................................................... 7

7.3 Vérification initiale .......................................................................................................................................... 7

ISO 2002 – Tous droits réservés iii
---------------------- Page: 3 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)

7.4 Vérifications ultérieures ................................................................................................................................. 7

7.4.1 Généralités ................................................................................................................................................. 7

7.4.2 Concordance entre le relevé du jaugeur et celui du jaugeage manuel ....................................................... 7

7.4.3 Utilisations des moyennes de relevés de mesure ....................................................................................... 7

7.4.4 Réglage du jaugeur de niveau .................................................................................................................... 7

7.5 Vérification par une méthode de remplacement ............................................................................................ 8

7.6 Calendrier de vérifications des jaugeurs ....................................................................................................... 8

7.7 Tenue de registres ......................................................................................................................................... 8

8 Transmission et réception des données ........................................................................................................... 8

8.1 Introduction .................................................................................................................................................... 8

8.2 Utilisation de systèmes d'affichage à distance lors de transactions commerciales ou fiscales ..................... 8

8.3 Systèmes de télémesure et d'affichage ......................................................................................................... 9

Annexes

A Limites d’exactitude de la mesure des jaugeurs marins ................................................................................. 10

B Limites d’exactitude de la mesure de volume par les jaugeurs marins........................................................... 11

Bibliographie.......................................................................................................................................................... 12

iv ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 4 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
Avant-propos

L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de

normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux

comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité

technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison

avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique

internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 3.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour

vote. Leur publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres

votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments de la présente partie de l'ISO 4266 peuvent faire l'objet

de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne pas

avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

La Norme internationale ISO 4266-2 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 28, Produits pétroliers et

lubrifiants, sous-comité SC 3, Mesurage statique du pétrole.

L’ISO 4266-2, ainsi que l’ISO 4266-1 et l’ISO 4266-3 à l’ISO 4266-6, annule et remplace l’ISO 4266:1994, qui a fait

l’objet d’une révision technique.

L'ISO 4266 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre général Pétrole et produits pétroliers liquides —

Mesurage du niveau et de la température dans les réservoirs de stockage par des méthodes automatiques:

— Partie 1: Mesurage du niveau dans les réservoirs à pression atmosphérique
— Partie 2: Mesurage du niveau dans les citernes de navire

— Partie 3: Mesurage du niveau dans les réservoirs de stockage sous pression (non réfrigérés)

— Partie 4: Mesurage de la température dans les réservoirs à pression atmosphérique

— Partie 5: Mesurage de la température dans les citernes de navire

— Partie 6: Mesurage de la température dans les réservoirs de stockage sous pression (non réfrigérés)

Les annexes A et B de la présente partie de l'ISO 4266 sont données uniquement à titre d'information.

ISO 2002 – Tous droits réservés v
---------------------- Page: 5 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
Introduction

Les jaugeurs automatiques de niveau situés à bord des navires ne sont en général pas utilisés lors des transactions

commerciales ou fiscales, en raison de leurs limites décrites dans les annexes A et B. Les jaugeurs de niveau pour

application dans la marine peuvent néanmoins être utilisés lors de transactions commerciales ou fiscales en cas

d'indisponibilité d'un autre instrument de mesure fiable. L'utilisation de jaugeurs de niveau pour application marine

dans les transactions commerciales ou fiscales requiert normalement le passage d’un accord, éventuellement

soumis à une réglementation nationale, entre acheteur et vendeur.
vi ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 6 ----------------------
NORME INTERNATIONALE ISO 4266-2:2002(F)
Pétrole et produits pétroliers liquides — Mesurage du niveau et de
la température dans les réservoirs de stockage par des méthodes
automatiques —
Partie 2:
Mesurage du niveau dans les citernes de navire
1 Domaine d'application

L’ISO 4266-2 constitue un guide relatif à l’exactitude, à l'installation, à l'étalonnage et à la vérification des jaugeurs

automatiques de mesure de niveau, qu'ils soient intrusifs ou non intrusifs. Ils sont utilisés pour le mesurage du

niveau de pétrole et de produits pétroliers dont la tension de vapeur est inférieure à 100 kPa et qui sont transportés

à bord de navires (pétroliers et barges).

L’ISO 4266-2 constitue un guide pour les acheteurs et les vendeurs qui ont passé un accord mutuel relatif à

l'utilisation de jaugeurs de niveau d'application marine à des fins de transactions commerciales ou fiscales.

L’ISO 4266-2 ne s'applique pas au mesurage de niveau à bord de navires à réservoirs réfrigérés.

2Références normatives

Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,

constituent des dispositions valables pour la présente partie de l'ISO4266. Pour les références datées, les

amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s'appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes

aux accords fondés sur la présente partie de l'ISO 4266 sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les

éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière

édition du document normatif en référence s'applique. Les membres de l'ISO et de la CEI possèdent le registre des

Normes internationales en vigueur.
ISO 1998 (toutes les parties), Industrie pétrolière — Terminologie

ISO 4512:2000, Pétrole et produits pétroliers liquides — Appareils de mesure du niveau des liquides dans les

réservoirs — Méthodes manuelles

ISO 8697:1999, Pétrole brut et produits pétroliers — Prise en compte des quantités chargées ou déchargées —

Détermination de la quantité à bord (OBQ) et de la quantité restant à bord (ROB)
3 Termes et définitions

Pour les besoins de la présente partie de l'ISO 4266, les termes et définitions donnés dans l’ISO 1998 s'appliquent,

ainsi que les suivants.
3.1
jaugeur automatique de niveau
jaugeur automatique de réservoir

instrument mesurant en continu la hauteur de liquide (creux ou plein) dans les réservoirs de stockage

ISO 2002 – Tous droits réservés 1
---------------------- Page: 7 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
3.2
profondeur
plein

distance verticale entre le point de référence de la mesure de plein et le niveau du liquide

3.3
jaugeurs automatiques de niveau basés sur une mesure de plein

jaugeurs automatiques de niveau conçus et installés pour mesurer directement le niveau de plein d’un liquide

3.4
puits de tranquillisation
tube de tranquillisation
puits guide

tube vertical muni de perforations construit dans un réservoir destiné à contenir le détecteur de niveau de liquide afin

de réduire les erreurs dues à la turbulence du liquide, au courant de surface ou à l'agitation du liquide, et de fournir

un point d'ancrage stable au jaugeur de niveau
3.5
hauteur de creux
creux

distance entre le niveau de liquide et le point de référence supérieur, mesurée le long de la verticale de pige de

référence
3.6
jaugeurs automatiques de niveau basés sur une mesure de creux

jaugeurs automatiques de niveau conçus et installés pour mesurer la distance entre le point de référence haut du

jaugeur automatique et la surface d’un liquide
4Précautions
4.1 Précautions de sécurité
4.1.1 Généralités

Il est recommandé de suivre les Normes internationales, la réglementation nationale, les normes des organismes de

classification et de l'ISGOTT sur la sécurité et la compatibilité entre les matériaux lors de l'utilisation de jaugeurs

automatiques de niveau pour les applications marines. En outre, il convient de suivre les recommandations des

fabricants relatives à l'installation et à l'utilisation de ces équipements.
4.1.2 Précautions en matière d'équipements

4.1.2.1 Il convient que tous les jaugeurs de niveau utilisés lors d'application marine soient en mesure de supporter

des conditions de température, de pression et de milieu ambiant susceptibles d'être rencontrées en milieu et lors

d'utilisation marine. Lorsqu'ils sont prévus pour une utilisation dans un milieu corrosif, il est recommandé que les

composants du jaugeur de niveau exposés au liquide ou à ses vapeurs aient une durée de vie longue et soient

résistants à la corrosion.

4.1.2.2 Il est recommandé d’assurer l'étanchéité de tous les jaugeurs de niveau, afin qu'ils puissent supporter la

pression de vapeur du liquide dans la citerne. Il convient que les jaugeurs de niveau installés à bord de navires munis

d'un système à gaz inertes soient conçus de manière à supporter la pression de service du système à gaz inertes

prévu.

4.1.2.3 Il convient que les jaugeurs marins fassent l'objet de spécifications et d'une installation conforme aux

exigences des normes électriques marines en matière de sécurité nationales ou internationales (OMI, CIE,

CENELEC, ISGOTT, ISO, etc.). Il est recommandé que les jaugeurs de niveau fassent l'objet d'une certification pour

utilisation dans une zone classifiée dangereuse, qui réponde à leur lieu d'installation.

2 ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 8 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)

Il est recommandé de maintenir les équipements du jaugeur de niveau en état de fonctionner en sécurité et de se

conformer aux instructions du fabricant en matière d'entretien.

NOTE 1 La conception et l'installation des jaugeurs de niveau peuvent être soumises à l'approbation des organismes nationaux

de mesurage et de classification/certification, qui peuvent exiger un modèle approuvé général pour la conception d'un jaugeur de

niveau, dans le cadre de l'utilisation spécifique pour laquelle il est utilisé. L‘approbation de modèle est en général obtenue à la

suite d’une série d'essais spécifiques à laquelle un jaugeur de niveau est soumis, et une fois le jaugeur installé conformément aux

spécifications approuvées.

NOTE 2 Les essais conduits en vue de l'approbation de modèle peuvent être les suivants: inspection visuelle, performances,

vibration, humidité, chaleur sèche, inclinaison, fluctuations dans l'alimentation en énergie, isolation, résistance, compatibilité

électromagnétique et haute tension.

4.1.2.4 Il est recommandé que la sécurité inhérente au jaugeur de niveau permette d'empêcher un réglage non

autorisé ou des falsifications. Pour que les jaugeurs puissent être utilisés lors de transactions commerciales ou

fiscales, il convient de prévoir un système permettant de sceller le dispositif de réglage de l'étalonnage du jaugeur de

niveau.
4.2 Précautions générales
4.2.1 Exactitude et performances

Les précautions générales données de 4.2.2 à 4.2.10 conditionnent l’exactitude et les performances de tous les

types de jaugeurs de niveau d'application marine et il convient de les observer lorsqu’elles s’appliquent.

4.2.2 Vitesse de réaction

Il est recommandé que les jaugeurs marins aient une capacité de réponse suffisamment dynamique pour suivre le

niveau de liquide au cours du remplissage ou de la vidange maximales de la citerne.

4.2.3 Protection contre les détériorations mécaniques

Il est essentiel que les jaugeurs de niveau résistent aux détériorations provoquées par les mouvements du liquide

dans les réservoirs à la suite du mouvement du bateau. Il convient de même qu’ils supportent les dégâts provoqués

par des jets d'eau à haute vitesse ou par le brut utilisé pour nettoyer les cuves.

NOTE 1 Parvenir à ce niveau de protection peut exiger de monter les jaugeurs dans des puits de tranquillisation.

NOTE 2 Pour parvenir à ce niveau de protection, il peut être nécessaire de placer les jaugeurs munis d'un flotteur ou d'un

palpeur en position «haute/de rangement» lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Noter qu'il n'est pas possible d'utiliser ce type de jaugeur

pendant le rinçage (nettoyage) de la citerne.
4.2.4 Jaugeage manuel

Dans le cas de réglage ou de vérification du jaugeur par jaugeage manuel, il convient d’effectuer celui-ci de façon à

obtenir la plus haute exactitude possible (voir l’ISO 4512).
4.2.5 Niveau minimal mesurable

Il convient que le jaugeur de niveau puisse mesurer des niveaux aussi près du fond du réservoir que possible, ce qui

peut nécessiter la présence d'un puisard au fond de la citerne sur les navires à double fond.

NOTE Le niveau minimal mesurable de certains jaugeurs peut limiter leur capacité à mesurer de faibles volumes de ROB/OBQ

(quantités à bord).
ISO 2002 – Tous droits réservés 3
---------------------- Page: 9 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
4.2.6 Assiette et gîte

Pour obtenir la meilleure précision possible, il est recommandé que le navire soit horizontal et sans différence de

tirant d'eau. Lorsque le navire montre à la fois de la gîte et de l'assiette, il convient de s'efforcer dans la mesure du

possible d'éliminer l'une des deux conditions, la gîte de préférence.

Il n'est pas nécessaire de corriger la gîte et l'assiette pour des citernes de bateau rectangulaires, prismatiques, à

condition que le jaugeur soit situé au centre géométrique du pont pour la citerne. Lorsque ce n'est pas le cas, il

faudra apporter une correction. Pour les citernes de bateau à courbure de fond ou arrondies (comme c'est le cas

pour les citernes avant et arrière), il est recommandé d'effectuer une correction en gîte et en assiette. Il est possible

de connaître la correction à apporter pour gîte, assiette et inclinaison par des tableaux ou des calculs, en utilisant la

procédure décrite dans l'ISO 8697.
4.2.7 Températures du produit

Il convient de mesurer les températures du produit au moment où le niveau de la citerne est mesuré. La température

devrait être représentative du contenu de la citerne et avoir été mesurée en suivant l'ISO 4266-5.

4.2.8 Compatibilité

Il est essentiel qu'il y ait compatibilité entre le produit et l'ensemble des composants du jaugeur de niveau, afin

d'éviter que le produit ne soit contaminé.
4.2.9 Air et vapeurs en suspension dans le liquide

Il est recommandé de laisser passer un certain temps avant d'effectuer le jaugeage d'une citerne pour permettre à

l'air ou aux vapeurs gazeuses de sortir du liquide.
4.2.10 Navire agité

Au cours d'opérations offshore ou de dégazage, ou lorsque le navire est amarré à quai, le mouvement du navire peut

provoquer des vagues à la surface du produit. Il convient de prendre au moins trois relevés et les moyenner. En cas

de navire agité par de gros creux ou de fortes vagues, il est recommandé de prendre au moins cinq relevés dans un

temps minimal.

Certains jaugeurs de niveau sont munis d'algorithmes internes à filtrage, intégrés aux indications de niveau, pour

moyenner les indications relevées sur une certaine période de temps. Ce temps de filtrage est soit fixe, soit ajusté en

fonction du mouvement de la mer.

4.3 Utilisation de jaugeurs de niveau d'application marine pour les transactions commerciales

ou fiscales

Les transactions commerciales ou fiscales ne font en général pas appel aux jaugeurs de niveau d'application marine,

à cause des limites de ceux-ci décrites dans les annexes A et B. Les mesurages de niveau par des jaugeurs marins

peuvent néanmoins être utilisés dans les transactions commerciales ou fiscales en l'absence d'autres mesures

fiables de substitution. En général, les jaugeurs marins sont utilisés pour les transactions commerciales ou fiscales

à la suite d’un accord mutuel entre acheteur et vendeur et peuvent être soumis à une réglementation nationale.

4 ISO 2002 – Tous droits réservés
---------------------- Page: 10 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)
5 Exactitude
5.1 Erreur intrinsèque des jaugeurs de niveau

L’exactitude de mesurage des jaugeurs marins est fonction de l’erreur inhérente à chaque jaugeur, c'est-à-dire de

l’erreur des jaugeurs de niveau lorsqu'ils sont testés dans des conditions contrôlées spécifiées par le fabricant.

5.2 Étalonnage préalable à l'installation

Lorsqu'ils sont utilisés dans des transactions commerciales ou fiscales, et avant d'être installés (c'est-à-dire en usine

et dans un laboratoire d'essai), il convient que les jaugeurs de niveau soient conformes à une référence certifiée

dans une limite de ±3mm, en au moins trois points sur la plage de service dans laquelle le jaugeur est utilisé. Il est

recommandé que cette référence certifiée respecte (soit conforme aux) les normes nationales.

Il convient que l'incertitude de la référence certifiée ne dépasse pas 0,5 mm, correction incluse. Lorsque la référence

est un ruban de jaugeage certifié, se référer à l’ISO 4512 pour l'étalonnage du ruban.

NOTE En matière de métrologie, les spécifications relatives à l'incertitude de la référence de l'étalonnage peuvent être plus

sévères.
5.3 Réglage initial au chantier naval

Il convient de procéder au réglage du jaugeur de niveau au chantier naval en suivant les instructions du fabricant. La

procédure consiste en général à effectuer le réglage du jaugeur afin que le relevé soit correctement indiqué au

niveau minimal et au point de réglage où a eu lieu le réglage du zéro. Dans les barèmes de jaugeage, il convient

d’établir comme valeurs de référence les distances entre le point de réglage du zéro et le point zéro lui-même.

Il est recommandé que le réglage du jaugeur de niveau permette de confirmer que l'affichage du relevé à distance

représente le même niveau (à ±1mm) que celui du transmetteur de niveau (lorsque le jaugeur est muni d'un

affichage local sur le pont).
5.4 Erreur provoquée par les conditions de service

L'erreur totale de mesurage effectué par un jaugeur de niveau et due à des conditions de service varie et est difficile

à quantifier sans entrer dans le détail.
5.5 Exactitude d'ensemble
5.5.1 Généralités

L’exactitude d'ensemble du mesurage des jaugeurs automatiques, dans les conditions de leur installation, est limitée

par la limite d’exactitude inhérente à l'instrumentation du jaugeur, à l'action des procédures d'installation, et à l'effet

de modifications dans les conditions d'utilisation.

NOTE Il est possible d'utiliser les jaugeurs automatiques de niveau soit dans des transactions commerciales ou fiscales ou à des

fins opérationnelles, en fonction de l’exactitude d'ensemble de chaque jaugeur tel qu'il a été installé. Il est exigé la plus grande

exactitude possible dans le cas d'utilisation de jaugeurs de niveau lors de transactions commerciales ou fiscales. Leur utilisation

à des fins de service exige souvent un niveau moindre d’exactitude.

5.5.2 Utilisation de jaugeurs de niveau lors de transactions commerciales ou fiscales

Il convient de s'assurer que les jaugeurs de niveau sont dans la limite de tolérance de l'étalonnage fixée (voir 5.2)

avant d'être installés.
ISO 2002 – Tous droits réservés 5
---------------------- Page: 11 ----------------------
ISO 4266-2:2002(F)

Une fois procédé à l'installation et au réglage initial des jaugeurs au chantier naval, il convient de s'assurer qu'ils sont

dans la limite de tolérance d'étalonnage (voir 5.3).

Il convient de s'assurer que les jaugeurs sont dans la limite de tolérance de vérification (voir article 7).

6 Installations des jaugeurs marins
6.1 Généralités

Il convient d'installer les jaugeurs marins en suivant les instructions du fabricant du jaugeur de niveau.

6.2 Lieu d'installation du jaugeur

Il est recommandé d'installer les jaugeurs de niveau en un lieu où les effets des vagues et des turbulences de

surface sont les moins forts dans le réservoir. Il convient de prévoir cet emplacement pour éviter toute détérioration

au cours du nettoyage de la citerne. Pour les jaugeurs mécaniques à flotteur qui ne supportent pas les vagues ou le

nettoyage de la citerne, il convient de prévoir un «stockage» éventuel du flotteur hors des périod

...

Questions, Comments and Discussion

Ask us and Technical Secretary will try to provide an answer. You can facilitate discussion about the standard in here.